Schluckspecht Oiseau buveur

242

Nouveau produit

Oiseau qui monte et qui descend sans cesse avec juste de l'eau !

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

37,50 €

Fiche technique

Hauteur 19cm
Propriétés Fabriqué artisanalement en Allemagne

En savoir plus

Un oiseau buveur est un jouet thermodynamique à bascule. Il est animé par l'évaporation de l'eau qu'il « boit » ; il s'agit donc d'un moteur à eau.

L'oiseau buveur est composé d'un support et d'un balancier équilibré. Le balancier, qui représente l’oiseau proprement dit, est creux et comporte trois parties visibles :

  • La tête est une boule creuse, revêtue à l’extérieur d’un matériau permettant d’absorber rapidement de l’eau.
  • Le cou est un tuyau.
  • L'arrière du corps est une boule creuse pénétrée en profondeur par le tuyau constituant le cou.

Il est partiellement rempli d'un liquide

Fonctionnement

L'oiseau buveur est un petit moteur thermique : il y a une source chaude (l’air ambiant) et une source froide (l’eau dans le verre). Dans l’oiseau, il y a deux phases en équilibre, le liquide (que l’on voit grâce au colorant) et du gaz. Le fonctionnement est le suivant ; il peut se répéter aussi longtemps qu’il y a de l’eau dans le verre :

  1. L’oiseau est en position verticale, avec la tête humide. L'air ambiant, qui constitue la source de chaleur, étant en général non saturé en eau, l’eau de la tête s'évapore petit à petit, refroidissant ainsi la tête de l'oiseau ;
  2. Le gaz dans la tête se refroidit sous l'effet de l'évaporation de l'eau ; le gaz se condense le long des parois et la pression de ce gaz diminue. Sous l'effet de la diminution de pression dans la tête, le liquide monte dans la colonne. Dans la boule du bas à température ambiante, la pression doit rester constante, comme celle-ci diminue, du gaz s'évapore donc pour permettre une augmentation du volume de gaz ;
  3. Arrivée à une certaine hauteur (dépendant du modèle, de son équilibrage…), la colonne de liquide en arrivant dans le bec déséquilibre l'oiseau : il penche la « tête » dans le verre et y absorbe de l’eau pendant qu’il est incliné ;
  4. En position inclinée, du gaz passe entre la partie inférieure et la partie supérieure de l'oiseau. Les pressions se rééquilibrent. La colonne de liquide redescend. L'oiseau reprend sa position d'équilibre vertical avec sa tête de nouveau rechargée en humidité ; le cycle peut recommencer (retour en 1).

Pour provoquer l'arrêt du fonctionnement, on peut procéder selon l’une des façons suivantes3 :

Sécher la tête : cela provoque l’arrêt de l’évaporation ;

Couvrir le système d’une cloche : l’évaporation sature progressivement l'atmosphère d’eau et finit par s’arrêter.

Bien qu'à première vue, l'objet semble réaliser un mouvement perpétuel, il n'en est rien. Pour s'en convaincre, il suffit d'attendre qu'il n'y ait plus d'eau dans le récipient dans lequel l'oiseau boit.

 

Source: Wikipédia

30 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...